Chaîne : Bâtiment

A voir aussi

  • hopital_besancon

    Hôpital de Besançon : Une énergie fiable et disponible

    Dans le cadre de la restructuration du CHRU de Besançon, l’hôpital...

  • fabrice_broutin

    L'avis de l’expert Schneider Electric

    Fabrice Broutin

Hôpital de Besançon : Une énergie fiable et disponible

344

03 janvier 2012

Note moyenne : 12345

Evaluez cet article : 1 2 3 4 5

Dans le cadre de la restructuration du CHRU de Besançon, l’hôpital Jean Minjoz se transforme tout en assurant la continuité des soins. Un réel défi pour ce site critique, pour lequel la disponibilité de l’énergie électrique est un enjeu vital. Pour garantir une sécurité maximale, la direction a souhaité augmenter la puissance électrique du site et moderniser l’installation moyenne tension. L’hôpital s’est appuyé pour cela sur l’expertise de Schneider Electric.

Voir le texte complet

Installé derrière son écran de supervision, dans les nouveaux locaux techniques de l’hôpital, Florian Poulot, électricien, résume la situation : « Désormais, nous avons la main sur l’ensemble du système de distribution électrique. En cas de panne, depuis cet écran, nous pouvons immédiatement détecter le défaut, le localiser, l’isoler et continuer d’alimenter les charges. Cela représente pour nous un gain de temps considérable, une réactivité accrue, donc une sécurité renforcée pour les patients comme pour le personnel de l’hôpital. »

Des obligations électriques réglementaires qui engagent la direction de l’hôpital

Sécurité, fiabilité et continuité de l’alimentation en énergie sont autant de mots clés pour l’hôpital, et autant d’obligations inscrites dans la réglementation, notamment celles relatives à la sécurité électrique dans les établissements de santé. Pour satisfaire à ses obligations réglementaires et anticiper les futures évolutions du site, la direction de l’hôpital Jean Minjoz a entrepris en 2008 la réfection de toute son infrastructure électrique, depuis les arrivées EDF jusqu’aux postes de transformation en passant par les groupes électrogènes de secours. « A l’issue d’un appel d’offres, nous avons retenu la technologie Schneider Electric avec un système de supervision et une gestion à distance des cellules, explique Sébastien Sallet, responsable Maintenance et Travaux neufs. Notre souhait était d’avoir une infrastructure qui permette de gérer, de transformer et de sécuriser au maximum le site. En effet, nous n’avons pas le droit à l’erreur, il y a des vies en jeu. »

Un reconfigurateur de boucle pour tendre vers zéro coupure

Pour garantir la continuité et la qualité des soins, ainsi que la sécurité des usagers, le nouveau schéma de distribution électrique repose sur deux arrivées EDF indépendantes, sur un groupe électrogène de secours dimensionné pour assurer l’alimentation des circuits prioritaires, ainsi que sur une boucle interne de trois kilomètres. Cette dernière héberge une centrale de cinq groupes électrogènes de 10 000 kVA, constituée de cellules Schneider Electric. En cas d’aléa, l’ensemble du site peut être secouru. Grâce au reconfigurateur automatique de boucle PACiS et au poste de supervision, la réactivité est totale. « Avec Schneider Electric, nous avons mis en place un système de reconfiguration automatique pour basculer de l’une des arrivées à l’autre en cas de coupure, confirme Jean-Marc Crozes, chargé de la mise en sureté et de la maintenance du site. En cas de défaut sur le câble, le reconfigurateur opère un transfert automatique de sources entre les deux arrivées EDF ou entre une arrivée et le groupe électrogène de secours. Il garantit ainsi la continuité d’alimentation de toutes les charges. Sans ce système, le technicien devrait parcourir le site pour localiser le problème et poser un diagnostic. Vous imaginez le temps que cela prendrait ! »

Un partenariat sur la durée

Outre la solution technique fiable et performante, la sureté de fonctionnement de l’hôpital repose également sur l’assistance et la maintenance constructeur. Cette mission d’appui, Schneider Electric s’y engage tout au long du cycle de vie des installations. Un argument supplémentaire et majeur aux yeux de Sébastien Sallet : « Un groupe comme Schneider Electric nous apporte sa connaissance en matière de maintenance des installations. Cette mission d’appui autour des protocoles nous a clairement confortés dans notre choix définitif. »